l’ouverture du Congrès Africain Sport et Travail / Assises Nationales de la Fédération Algérienne de sport et travail

Allocution du Ministre à l’ouverture du Congrès Africain Sport et Travail /  Assises Nationales de la Fédération Algérienne de sport et travail

Mesdames et Messieurs
Il m’est particulièrement agréable d’être aujourd’hui parmi vous à l’occasion de l’ouverture conjointe des travaux du Congrès Africain du Sport et Travail et des Assises nationales de la Fédération Algérienne du sport et travail. Je tiens en premier lieu à vous souhaiter la bienvenue et à remercier la Fédération Algérienne de Sport et Travail de m’avoir donné l’occasion de vous rencontrer
Je suis d’autant plus fier que ces différentes rencontres africaines coïncident avec une date chère au cœur des Algériens mais également aux peuples Africains à savoir, la commémoration du 63-ème anniversaire du déclenchement de notre Glorieuse Révolution contre le colonialisme français ainsi que la Journée de la Jeunesse Africaine décrétée en 2008 par l’Union Africaine pour le 1er novembre.
Notre pays, qui a connu les affres de l’occupation et de l’exploitation coloniale, s’est résolument engagé dans l’édification d’un Etat moderne jaloux de son Histoire, soucieux d’assurer un développement socioéconomique et culturel à même de répondre aux attentes multiplies de notre peuple et de notre jeunesse et ce malgré la conjoncture internationale.
D’ailleurs, dans le message de Son Excellence Le Président de la République au peuple Algérien à l’occasion du 1erNovembre 2017, il est clairement rappelé la priorité actuelle à savoir , permettez-moi de le citer «  le Gouvernement s'est attelé à la tâche pour aller de l'avant dans la bataille du développement économique, de la pérennisation de la justice sociale, et de la préservation de la souveraineté économique", tout en appelant à "redoubler d'efforts dans la mère des batailles, la bataille du développement"
Mesdames et Messieurs,
Vous vous retrouvez aujourd’hui au Centre de regroupement de l’élite sportive nationale, Souidania, un acquis du mouvement sportif algérien réalisé dans le cadre de la stratégie des pouvoirs publics en matière de prise en charge de l’élite sportive nationale mais également en matière de développement de la pratique sportive dans tous les milieux. Vous allez certainement aborder diverses questions liées au développement du sport dans le monde du travail tant en Algérie qu’en Afrique mais également celles liées à la bonne gouvernance.et la solidarité Ce sont des thèmes porteurs car définissant l’avenir du sport africain et mondial. Cette question est sérieusement prise en charge en notre pays et notamment par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, qui, outre le soutien multiforme aux associations, les accompagne dans le respect du principe de leur autonomie, les soutient et veille à asseoir les pratiques de bonne gouvernance dans le sport et le respect de la réglementation.
Permettez-moi également de rendre hommage à la fédération Algérienne de sport et travail et notamment son Président Abdelkrim Chouchaoui, pour le travail accompli tant au niveau national qu’international avec une participation effective aux Jeux Mondiaux.  Les diverses rencontres interentreprises, les actions de sensibilisation en direction des travailleurs pour la pratique sportive et l’organisation de divers championnats nationaux ou tournois augurent un développement certain des activités de cette fédération. Je voudrais également rappeler qu’en hommage au martyre de la Révolution, le fondateur du syndicat national L’Union Générale des travailleurs Algériens, la fédération organise chaque année la Coupe d’Algérie de football Aissat Idir, la finale étant fixée au 1er mai, fête des travailleurs     
Je suis persuadé que vos débats contribueront déboucheront sur des recommandations pertinentes et que notre représentant à savoir la Fédération Algérienne de Sport et Travail œuvrera aux côtés des services du Ministère de la Jeunesse et des Sports à mettre en œuvre.
Je vous remercie de votre attention,