Début de la saison des centres de vacances et de loisirs

Début de la saison des centres de vacances et de loisirs

 «L’Etat accorde une importance accrue à la jeunesse et à l’enfance algérienne en mobilisant tous les moyens nécessaires pour son épanouissement et pour assurer son confort», c’est ce qu’a déclaré, dimanche soir après le f’tour, M. El Hadi Ould Ali, ministre de la Jeunesse et des Sports mettant ainsi en avant l'intérêt porté par les pouvoirs publics à la jeunesse et à l'enfance. Cet intérêt, selon le ministre, se traduit à travers l'organisation de ces colonies de vacances qui leur permettent d’oublier une année d’école studieuse et de passer leurs vacances dans de bonnes conditions. C’est ce qu’a indiqué le ministre de la Jeunesse et des Sports,lors de  la cérémonie de coup d’envoi de la saison des Centres de vacances et de loisirs de Jeunes qui a été donné au camps de jeunes de l’Agence nationale des loisirs de la jeunesse (ANALJ) - Village Africain de Sidi Fredj à Alger. Pour cette saison estivale 2016, pas moins de 38.000 enfants issus de différentes wilayas du pays bénéficient du programme Centres de vacances et des loisirs de jeunes.Parmi ce nombre, l’ANALJ prévoit de recevoir dans ces camps 2.250 enfants d’Adrar, 1500 de Laghouat et Biskra, 1.940 de Béchar, 1.950 de Ghardaïa, 2500 de Tamanrasset, 1.000 de Djelfa, 840 de Saida et Batna, 1600 de M’sila ainsi que 8.000 enfants en provenance de Tindouf, Illizi, Ouargla et El Oued. Ces séjours qui s'étaleront jusqu'au 30 août bénéficieront, notamment  à des enfants des wilayas des Hauts Plateaux et du Sud, outre ceux issus de la wilaya de Médéa, frappée récemment par un séisme.Plus de 6.000 enfants effectueront des séjours de 15 jours dans chacun des 25 centres de vacances implantés dans les régions côtières. Lors de la cérémonie du coup d’envoi, M. El Hadi Ould Ali était accompagné par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, et le wali d'Alger Abdelkader Zoukh.