Cérémonie de clôture du Grand Prix de cyclisme d’Alger

Allocution du Ministre de la jeunesse et des sports
Monsieur El Hadi Oueld Ali

Cérémonie de clôture du Grand Prix de cyclisme d’Alger
Allocution du Ministre de la jeunesse et des sports, Monsieur El Hadi Oueld Ali


Je suis très heureux, et honoré d’être parmi vous en cette belle soirée de retrouvailles et de fraternité de la grande famille du cyclisme algérien.
Je suis particulièrement heureux de présider cette cérémonie organisée en l’honneur des invités de l’Algérie et des meilleurs cyclistes qui ont marqué la 14eme édition du grand prix international de la ville d’Alger, inscrit sous le haut patronage de son excellence le président de la république Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA.
Cette compétition inscrite dans le cadre des festivités de la célébration du 63eme anniversaire du déclenchement de la révolution de libération, cette date, si chère au cœur des Algériens est plus que symbolique car elle annonçait des sacrifices immenses pour notre peuple.
Il nous appartient donc d’entretenir la flamme de notre histoire en prenant soin de notre passé, de notre culture et de notre civilisation, il importe de faire ressortir la véritable dimension de cette révolution ainsi que les conditions qui l’ont entourée et qui ont contribué à la concrétisation de la victoire.
 
Que les générations montantes et futures sachent que l’Algérie n’a pu renaitre de ses cendres et des séquelles du chaos laisser par le colonisateur, que grâce à la volonté d’un peuple qui était convaincu que la liberté s’arrachait et ne s’octroyait pas.
Alors il est de notre devoir aujourd’hui, de préservé notre liberté, notre indépendance, l’unité de notre chère patrie, car il se doit de porter haut les valeurs du 1er Novembre, préserver la mémoire collective de notre peuple, perpétuer et renforcer notre cohésion nationale et notre sécurité si chèrement acquises.
Au-delà, des résultats enregistrés, le grand prix international de la ville d’Alger de cyclisme, illustre une réelle volonté des acteurs de la discipline de plain-pied dans le monde du cyclisme international, pour figurer parmi les grandes nations cyclistes.
L’assistance multiforme et le soutien indéfectible prodigué par l’Etat,  qui sous la conduite de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Abdelaziz Bouteflika,  n’a ménagé aucun effort pour accompagner le sport national à travers des programmes ambitieux de réalisations d’infrastructures sportives aux normes internationales, le soutien financier aux fédérations et aux athlètes , le suivi  de la santé des athlètes et sportifs et la sollicitude permanente en direction de notre élite nationale.
Je salut parmi nous, la présence des cyclistes venu de Libye, de la Syrie, du Maroc, des Emirats Arabes Unis et de l’Espagne, véritables partenaires, qui ont contribuer sans doute à la promotion de ce grand prix, et que je leur souhaite un agréable séjour parmi nous.
Je tiens à remercier en premier lieu les organisateurs pour leur dévouement et leur professionnalisme ainsi qu’un vibrant hommage à tous les bénévoles qui ont œuvré sans relâche pour la réussite de cet évènement.
Je saisis également cette occasion pour renouveler mes félicitations à tous les cyclistes qui ont travaillé sans relâche pour honorer les couleurs nationales et améliorer leur performance pour les prochaines échéances.
Je remercie la famille des médias, véritable partenaire dans notre action, de nous accompagner et je réitère la disponibilité du Ministère de la Jeunesse et des Sports à travailler de concert avec eux pour une meilleure accessibilité à l’information.
Une fois de plus merci d’avoir honorer de votre présence ce dîner et bon appétit à tous.